Un giratoire, enfin !

De nombreux politiques et surtout automobilistes attendaient le lancement de ce projet depuis de très nombreuses années. C’est désormais chose faite, tout au moins, les travaux ont débuté depuis plus d’un mois et les aménagements futurs commencent à prendre forme.

La circulation sur les RD 68, 252 et 925 (route du Havre) a été longtemps restreinte. Portant sur les communes d’Ecrainville, Manneville-la-Goupil et Saint-Sauveur-d’Emalleville, ces travaux ont bénéficié de la réalisation d’une brochure spécifique par les services du Département. L’objectif majeur de ce giratoire est avant tout de permettre une sécurisation accrue de la traversée de la route départementale tout en laissant la possibilité d’un aménagement ultérieur en 2×2 voies. Le Conseil Départemental a profité de ces travaux pour créer un réseau d’assainissement ainsi qu’un bassin étanche de 250 m3 permettant de collecter et traiter les eaux provenant de la chaussée avant qu’elles ne repartent dans les sols. Une réflexion avait été menée très en amont avec le Syndicat Mixte des Bassins Versants de la Pointe de Caux.

Cet axe Le Havre Fécamp relie les zones rurales et leur bassin d’emplois, supportant un trafic journalier de 11 200 à 16 500 véhicules dont environ 380 poids-lourds. La durée des travaux est estimée à 7 mois.

Incoming search terms:

  • guêpe frelon pointe de caux le havre goderville