L’école ne perdra pas sa classe ! [Ecrainville]

mon goderville, ecrainville

Les parents d’élèves de l’école n’ont pas baissé les bras face au projet de fermeture d’une classe, bien au contraire. Il y a quelques semaines, ils ont fait parvenir à Catherine Benoit-Mervant, Directrice Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN), et à Janick Cheret, Inspectrice de la circonscription de Fécamp, une lettre rédigée par les enfants eux-mêmes.

Dans celle-ci, les élèves témoignent de leur inquiétude face au projet, rappelant leur difficulté à travailler correctement si les effectifs venaient à augmenter. D’autant que cette situation amènerait la création d’une classe à trois niveaux ! A force de manifester et de démontrer le bien fondé de leur action, la municipalité et les parents d’élèves ont eu gain de cause par l’intermédiaire de Maître Gillet. Par Ordonnance en date du 20 juin, le Tribunal Administratif de Rouen a effectivement suspendu la décision de l’inspectrice d’Académie de procéder au retrait d’un emploi d’enseignant en maternelle à l’école primaire « Les Charmilles » et a condamné l’Etat à verser la somme de 1 200 euros au titre des frais exposés par la commune d’Ecrainville.

Une belle victoire qui récompense la ténacité du Maire Claire Guéroult et plus généralement de la municipalité, mais aussi et surtout des parents d’élèves qui se sont toujours investis pour la défense de leur école.