Goderville – Ludovic Miserole devant ses lecteurs !

mongoderville, goderville, miserole

L’Auberge des Voyageurs accueillait Ludovic Miserole lundi dernier autour d’un café gourmand organisé par Marie. L’occasion pour l’auteur de présenter ses romans en revenant sur son travail d’écrivain, ses motivations, ses habitudes… Après Rosalie Lamorlière et Marie-Antoinette, Zamor et Madame du Barry, Ludovic Miserole se passionne pour les victimes du Marquis de Sade, publiant son deuxième ouvrage sur ce sujet.

Ludovic Miserole s’intéresse particulièrement aux oubliés de l’histoire, à la façon de Louis Léon Théodore Gosselin, historien du XIXème siècle “souffrant” d’une boulimie d’archives et dénommé de son vivant “le pape de la petite histoire”.

Précis dans ses descriptions, il met un point d’honneur à décrire précisément, dans la mesure du possible, les lieux où sont passés les personnages réels qu’il évoque avec un souci du détail qui pousse l’auteur jusqu’à venir parfois vérifier sur place le nombre des pas entre deux ruelles !

Ludovic Miserole a présenté son dernier ouvrage à cette occasion, “Les filles du Panier”, le second tome de la trilogie dédiée aux victimes du “divin marquis”. L’histoire se situe à Marseille, quatre ans après l’affaire Rose Keller, et montre la progression du Marquis de Sade dans son délire de persécution qu’il inflige à certaines femmes, socialement inférieure à sa situation. L’auteur réfléchit actuellement à l’écriture d’un livre historique sur les petites gens travaillant à la Conciergerie à l’époque de Marie-Antoinette, en attendant la sortie du dernier tome qui devrait sortir début 2020.

Les lecteurs présents lors de cette rencontre ont fortement apprécié la soirée en compagnie de Ludovic Miserole et le principe même de ce type d’échanges. L’opération sera reconduite le mois prochain en compagnie cette fois-ci de Juliette Lemaître, le lundi 6 mai à 20h à l’Auberge des Voyageurs (réservation au 02 35 29 76 83).