Ecrainville – Des actions proposées par la gendarmerie

mongoderville, goderville, ecrainville

Lors du Conseil municipal du lundi 28 janvier, les gendarmes sont venus présenter aux élus plusieurs actions actuellement proposées sur leur secteur. L’objectif des forces de l’ordre est avant tout de réinvestir le territoire en développant la proximité avec les habitants.

Le premier point évoqué était un diagnostic sur la vidéoprotection, un système pouvant être proposé en centre-bourg mais aussi jusque dans les hameaux. Les gendarmes ont insisté sur la différence entre la vidéosurveillance, où une personne reste derrière un écran, avec la vidéoprotection, option dans laquelle la gendarmerie n’intervient que sur demande expresse des élus. Les images sont enregistrées sur une périodes définies puis effacées.

La seconde action concernait l’Opération tranquillité vacances. Il s’agit, pour les habitants, de la possibilité d’indiquer leurs dates de vacances auprès de la gendarmerie dont ils dépendent en remplissant simplement une fiche. Les forces de l’ordre s’engagent alors à faire des rondes sans régularité afin de constater que la propriété n’a pas été cambriolée ni subi une effraction.

La dernière proposition correspondait à la participation citoyenne. Un partenariat qui permet à la commune de nommer un référent par quartier ou hameau. Ce dernier sert de relais entre ses voisins et la gendarmerie, les informant des risques de délinquance. Il ne s’agit pas, comme l’ont rappelé les gendarmes, de “faire leur travail à leur place” mais simplement de leur faciliter la tâche et de gagner ainsi du temps. Il y a actuellement une trentaine de gendarmes pour un territoire regroupant pas moins de 45 communes. Le référent est anonyme et ne sera jamais cité même dans une procédure.

Des propositions qui ont retenu toute l’attention des élus qui en débattront ultérieurement.