Bec-de-Mortagne et Daubeuf-Serville : la fin des zones blanches

Au début de l’année, 541 communes étaient encore privées de réseau téléphonique, Bec-de-Mortagne et Daubeuf-Serville faisaient partie de ces « zones blanches ». Mais cette situation ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir.

En effet, dans le cadre du programme national dédié à la suppression des « zones blanches » et sous l’impulsion de Pascal Mabire et Pascal Delamare respectivement maires du Bec-de-Mortagne et de Daubeuf-Serville, les deux communes ont pu bénéficier du financement de l’Etat (loi Macron de 2016) pour l’achat de pylônes.

La Communauté de communes Campagne de Caux avait d’ailleurs voté, en mars 2017, la prise en charge de la compétence « Etablissement et exploitation d’un réseau de communications électroniques » afin de porter le projet d’installation de ces deux pylônes qui bénéficieront également aux communes alentours. Les travaux ont démarré le 13 mars dernier et devraient être terminés fin mai, avec l’implantation d’un pylône d’une hauteur de 45 m pour le Bec-de-Mortagne et de 30 m pour Daubeuf-Serville.

L’opérateur retenu, Bouygues Télécoms, aura ensuite en charge le déploiement des équipements de radiocommunication sur l’antenne. Les concurrents métropolitains pourront également offrir leurs services selon l’accord de partage d’infrastructures 3G entre opérateurs (RAN sharing). Les habitants des communes concernées bénéficieront d’une réception téléphonique en 2G et 4G dès la mi-juin.

News Reporter