Au Havre, elle est candidate pour la première télé-réalité littéraire

76actu | mongoderville

Léa Golder, havraise de 34 ans, s’est portée candidate pour la première télé-réalité littéraire en ligne : l’Académie Balzac. Votez pour elle sur internet avant le 31 août 2014.

Originaire du Havre, j’ai achevé mon premier roman de fiction à 23 ans, sachant que j’ai empoigné un stylo dès mon premier journal intime à l’âge de 7 ans.
Je rêvais de devenir reporter de guerre, mais la fatalité a préféré m’affubler de deux diplômes d’écoles supérieures de condescendance – pardon de commerce, j’ai été publiée en 2010 pour mon premier roman intitulé À cœur perdu.
J’ai depuis achevé un thriller psychologique, un roman sur le désir, un témoignage autobiographique d’utilité publique et je suis actuellement en cours de rédaction d’une œuvre d’anticipation et d’un conte philosophique.
Manquant de temps pour démarcher les maisons d’édition, j’ai opté pour la facilité du numérique, ma satisfaction dans l’écriture résultant plus du simple fait d’être agréablement lisible à ceux qui le souhaitent que de rafler les prix littéraires.
Mon métier actuel, mélange de finance, de trésorerie, et d’informatique, me stimule intellectuellement, et j’ai une fâcheuse tendance à me transformer en geekette (faudrait redémarrer le serveur apache, vider le cache, activer le LDAP, reparamétrer l’adresse IP du fichier config.ini et là je te ferai ta requête SQL à condition qu’on opte pour un ETL).
Bref, devenir écrivain a été longtemps mon plus grand rêve mais au bout de quelques années de disette, j’ai appris à accepter les contraintes du labeur et même y prendre plaisir en m’initiant à d’autres formes de langages (SQL, PHP, MDX).
Adepte de cartomancie depuis l’âge de 13 ans, je suis capable d’une impressionnante clairvoyance envers la vie d’autrui, mais inapte à exploiter ce talent pour mon propre compte. Ayant vécu un an dans le Colorado, j’ai eu la chance de traverser Monument Valley, le Grand Canyon, Las Vegas , Death Valley, Yosemite, San Francisco, Los Angeles, San Diego, Tombstone et Santa Fe au cours d’un roadtrip alternant motels miteux et camping sauvage. Le rêve…
Très adaptable, j’ai touché à beaucoup de métiers (éditrice, secrétaire médicale, modèle photo, assistante communication, productrice exécutive, script doctor, contrôleuse de gestion, libraire, chef de projet IT, baby-sitter, barmaid, animatrice de soirées, hôtesse de salon et j’en passe).
En résumé, mon moteur c’est la liberté et mon carburant c’est l’apprentissage permanent. Ne pas vieillir, toujours grandir…

voter pour Léa GOLDER