Après les profs, les parents d’élèves d’André Gide sont en colère !

mon goderville, mongoderville, college

Les parents d’élèves élus du collège André Gide se sont réunis cette semaine devant la situation catastrophique rencontrée par l’établissement. Si les enseignants ont déjà tiré la sonnette d’alarme il y a quelques semaines, rien ne s’est arrangé depuis !

Lors du dernier Conseil d’Administration, le 26 novembre, la majorité des membres a voté contre le budget proposé. Ce dernier se retrouve amputé de 15 000 euros marqué par une baisse de 8,5% !

« Une situation devenue impossible puisque l’établissement ne peut même plus faire face à de l’entretien courant, comme réparer le matériel, ni même acheter des cartouches pour les imprimantes » s’inquiètent les parents d’élèves.

Cette baisse des finances allouées par le Département n’est que la continuité d’une chute des subventions qui s’élève à environ 40 000 euros depuis 2016. Si le budget actuel devait être entériné, cela mettrait l’ensemble des voyages scolaires en péril, les sorties culturelles…

« A l’heure actuelle, il n’est même plus possible de faire des photocopies ! ».

Les parents d’élèves ont récemment rencontré Mme Sophie Allais, Conseillère Départementale, afin de l’alerter sur la situation actuelle du collège André Gide. Conscients des problèmes rencontrés par l’établissement, les parents d’élèves souhaitent avant tout que le Département revoie sa copie et qu’il maintienne un financement décent !Au sortir de leur réunion, les parents d’élèves ont décidé de programmer une « journée collège mort » le mercredi 19 décembre prochain. Ils demandent aux parents, dans la mesure du possible, de garder leurs enfants à la maison mais de venir signer la pétition dès 8h et de venir au rassemblement devant le collège à 9h.