7000 euros jetés par les fenêtres par la Commune !

Le procès verbal du Conseil municipal du 25 février dernier (affiché en Mairie) fait état de l’une des questions traitées, en voici le détail :

Ralentisseur rue Emile Bénard
Un long débat a précédé le vote.
M. Malo a fait part de nuisances provoquées par un des passages surélevés rue Emile Bénard, cet ouvrage étant un obstacle à l’écoulement de l’eau. Celui-ci fait état d’une mauvaise appréciation du profil de la route, le passage surélevé ayant été mis en place à un point bas de la rue.
Diverses solutions sont envisagées : acodrain plus large, remise en place du fil d’eau, création d’un regard rejetant les eaux pluviales dans le réseau EU (réseau unitaire dans cette rue), démolition de l’ouvrage.
Monsieur Malo propose la suppression du passage surélevé, coût 6 949 € TTC.
Certains élus s’insurgent, ce plateau dans le prolongement du trottoir ayant été mis en place dans le but de réduire la vitesse excessive des véhicules et de faciliter le cheminement des piétons.
M. Malo rappelle le projet d’aménagement de carrefour au champ de foire, il conviendra de le réaliser rapidement.
Certains évoquent la responsabilité de la maîtrise d’œuvre.
Par 12 voix pour (8 voix contre), les élus ont privilégié la démolition du plateau.
MM. Fleury (2 voix – pouvoir de Mme Bellanger), Lenormand, Dupuis, Lecroq, Lebourgeois, Brachais, Mme Bellet se sont opposés à ce choix.

Il faut indiquer que durant les débats, il a bien été précisé qu’un seul riverain se plaignait de ce ralentisseur. La majorité des élus a donc fait passer le souhait d’une seule personne devant la sécurité de l’ensemble des usagers. Au final, cela va coûter près de 7000 euros aux contribuables pour une seule réclamation !

Seuls 8 conseillers municipaux (dont je fais partie) ont voté CONTRE l’enlèvement de ce ralentisseur.

passage_pieton

Incoming search terms:

  • reseau unitaire goderville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.